Concussion Banner

Journée de la Loi Rowan


Rowan Stringer

En l’honneur de Rowan Stringer, la « Journée de la Loi Rowan » sera commémorée le dernier mercredi de septembre afin de sensibiliser la population aux commotions cérébrales dans le sport. La première Journée de la Loi Rowan aura lieu le 26 septembre 2018.

Loi Rowan de 2018 sur la sécurité en matière de commotions cérébrales

Le 7 mars 2018, l’Ontario a adopté la Loi Rowan de 2018 sur la sécurité en matière de commotions cérébrales, ainsi que des modifications connexes à la Loi sur l’éducation. Cette nouvelle loi, qui a obtenu l’appui de tous les partis, vise à protéger les athlètes amateurs en améliorant la prévention des commotions cérébrales sur le terrain de jeu ou à l’école.

Assurer la sécurité des enfants

Réduire le risque des commotions cérébrales demeure l’objectif. Mais les commotions cérébrales continuent de se produire et savoir comment réagir – que vous soyez un athlète, un parent, un entraîneur ou un professeur – peut sauver des vies.

C’est pourquoi le gouvernement de l’Ontario honorera la mémoire de Rowan Stringer en lançant une campagne multimédia à l’échelle de la province pour sensibiliser la population à la prévention des commotions cérébrales.

Il s’agit d’une campagne active qui permettra de fournir des renseignements sur les commotions cérébrales directement aux enfants, aux parents, aux entraîneurs, aux enseignants et à d’autres personnes concernées par le sujet.

Veuillez consulter régulièrement cette page pour plus de renseignements.

Rowan Stringer

Rowan Stringer était une joueuse de rugby de 17 ans originaire d’Ottawa, qui est décédée des suites de multiples commotions cérébrales qui ont entraîné un œdème cérébral aux conséquences catastrophiques – le syndrome du second impact.

Rowan a subi trois traumatismes crâniens en 6 jours en jouant au rugby. Elle était victime d’une commotion cérébrale, mais elle l’ignorait. Ses parents, ses enseignants et ses entraîneurs ignoraient qu’elle était victime d’une commotion cérébrale. Personne ne savait, Rowan elle-même ignorait que son cerveau avait besoin de temps pour se rétablir.

La Loi Rowan et la Journée de la Loi Rowan ont été créées pour honorer sa mémoire et sensibiliser la population aux commotions cérébrales et à leur prévention.

Soulignez la Journée de la Loi Rowan

Joignez-vous à nous pour commémorer Rowan Stringer en faisant la promotion de la prévention des commotions cérébrales sur Twitter, Facebook ou Instagram.

Affichez votre soutien à la #JournéeDeLaLoiRowan en partageant vos histoires et en vous informant sur les commotions cérébrales et sur la façon de les prévenir.

Questions que vous pourriez vouloir poser au sujet des commotions cérébrales…

Si vous êtes :

  • un athlète et que vous pensez être victime d’une commotion cérébrale – demandez à votre professionnel de la santé de vous élaborer un plan de rétablissement à suivre;
  • un parent ou un tuteur – demandez aux membres du club sportif de votre enfant quelles sont leurs politiques en matière de commotion cérébrale, de prévention et de prise en charge;
  • un entraîneur – demandez à votre organisme si vous avez droit à une formation sur les commotions cérébrales;
  • un professionnel de l’enseignement – demandez à votre directeur de vous parler des politiques de retour à l’activité sportive et de retour à l’école en cas de commotions cérébrales.

Ressources et information

Pour appuyer votre événement de la Journée de la Loi Rowan, voici quelques ressources sur les commotions cérébrales et sur leur prévention.

Partagez vos histoires

Partagez vos histoires et événements de la Journée de la Loi Rowan sur Twitter, Instagram ou Facebook en utilisant le mot-clic #JournéeDeLaLoiRowan