Dans un vignoble Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique américain

La dégustation de vins, de bière et mets culinaires chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heures

Version en format pdf

Rapport de recherche — Le 4 juillet 2007
Sommaire

Au cours des deux dernières années, 17,7 % (39 091 123) des Américains d'âge adulte qui ont fait un voyage de plus de 24 heures, voire de plusieurs nuitées, ont participé à une dégustation de vins, de bières ou de mets culinaires. Une visite d'une journée d'une cave vinicole avec dégustation était l'activité la plus populaire (12,3 %), suivie par une visite d'une journée d'une brasserie avec dégustation (6,0 %), une visite d'une entreprise de transformation des produits alimentaires, comme une fromagerie (4,3 %), et un cours de dégustation de vins ou de cuisine (3,2 %). Parmi les touristes qui ont participé à une dégustation, 21,3 % (8 311 469) ont indiqué que cette activité était la principale raison les ayant incités à faire au moins un voyage au cours des deux dernières années.

Par rapport à l'Américain moyen en voyage d'agrément, les touristes qui ont participé à des dégustations sont plus susceptibles d'appartenir au groupe d'âge des 45 ans et plus, d'être mariés et de ne pas avoir d'enfants à charge (18 ans ou moins) habitant chez eux. Il s'agit d'un segment relativement aisé, dont le niveau de scolarité et le revenu de ménage (89 722 $) sont supérieurs à la moyenne. Ils sont surreprésentés dans la région Pacifique des États-Unis ainsi que dans les grandes villes.

Au cours des deux dernières années, les touristes qui ont participé à des dégustations ont voyagé plus fréquemment que l'Américain moyen en voyage d'agrément et étaient plus susceptibles d'avoir fait un voyage au Canada (25,1 % par rapport à 14,6 %). Leurs destinations canadiennes préférées sont l'Ontario, la Colombie-Britannique et le Québec, bien qu'ils soient surreprésentés parmi les touristes américains dans toutes les provinces et territoires du Canada. Ce segment est donc une cible de choix pour les initiatives touristiques canadiennes.

Les touristes qui ont participé à des dégustations sont beaucoup plus actifs que l'Américain moyen en voyage d'agrément. Ainsi, ils sont deux fois plus susceptibles d'assister à des spectacles de grand art et beaucoup plus enclins à s'adonner à des sports ardus (p.ex., ski) et à des sports d'agrément (p.ex., équitation). En plus de faire la tournée des caves vinicoles, ils sont beaucoup plus susceptibles que l'Américain moyen en voyage d'agrément de faire d'autres genres d'excursions (p.ex., excursion de plus de 24 heures) et croisières (p.ex., croisière touristique). Outre leur séjour dans des écoles de dégustation de vins et des arts culinaires, ils sont aussi nettement plus susceptibles de rester dans des centres de villégiature (p.ex., station balnéaire, auberge ou centre de villégiature ayant un restaurant fin) et spas. Ces touristes aiment la nouveauté, recherchent des destinations qui les stimulent intellectuellement, offrent une excellente cuisine et leur donnent la possibilité de s'instruire.

Toutefois, comme ce sont des voyageurs chevronnés, les forfaits de voyage à prix réduit les intéressent plus que la moyenne.

La plupart des touristes qui ont participé à des dégustations ont eu fréquemment recours à Internet pour planifier leur voyage (79,7 %) et faire des réservations (60,7 %) au cours des deux dernières années. Ce sont d'avides consommateurs des médias axés sur le tourisme. On peut aussi les cibler particulièrement bien par le biais des médias se concentrant sur l'art culinaire  (p.ex., magazines et émissions télévisées sur les aliments et la cuisine) et la maison (p.ex., émissions télévisées sur la maison et le jardin et sites Web sur la maison).