Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

Les sports de la navigation et de la nage chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heures

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 18 octobre 2007
Sommaire

Au cours des deux dernières années, 30,6 % (7 579 543) des Canadiens d'âge adulte qui ont fait un voyage de plus de 24 heures, voire de plusieurs jours, ont pratiqué les sports de la navigation et de la nage. La navigation et la nage viennent en troisième place parmi les activités les plus communes auxquelles se sont adonnés les touristes canadiens en voyage d'agrément pendant cette période. Nager dans des lacs (26,2 %) était l'activité la plus populaire, suivie par le motonautisme (13,4 %) et le ski nautique (4,1 %). Parmi les touristes canadiens d'âge adulte ayant fait un voyage d'agrément au cours des deux dernières années, 2,5 % (613 306) se sont adonnés à ces trois activités lorsqu'ils ont fait des voyages. Parmi ceux qui ont pratiqué la navigation et la nage, 27,2 % (2 063 351) ont indiqué que cette activité était la principale raison les ayant incités à faire au moins un voyage.

Comparativement au touriste canadien moyen en voyage d'agrément, les nageurs et les plaisanciers ont tendance à être plus jeunes, et sont surreprésentés parmi les jeunes célibataires, les jeunes couples et les familles d'âge mûr (c.-à-d. les familles comptant des adolescents). Ce segment du marché est relativement à l'aise, sa scolarisation (33,3 % de ces touristes détiennent un diplôme universitaire – treizième rang parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air répertoriés) et son revenu de ménage étant supérieurs à la moyenne (78 007 $, douzième rang parmi les adeptes des 21 types d'activités répertoriés). Il est bien représenté dans toutes les régions du Canada.

Les nageurs et les plaisanciers ont tendance à voyager dans leur propre province ou région (93,4 %). Ils viennent en seizième place parmi les touristes les plus susceptibles de faire un voyage dans une province ou une région adjacente (54,6 %) et en dix-neuvième place parmi les touristes les plus susceptibles de faire un voyage dans une province ou une région non adjacente (33,5 %). Ils viennent en seizième place parmi les touristes les plus susceptibles de visiter les États-Unis (54,3 %), mais ils sont plus susceptibles que la moyenne des touristes canadiens en voyage d'agrément de visiter le Mexique (14,8 %) et les Caraïbes (17,9 %).

Lorsqu'ils voyagent, les nageurs et les plaisanciers s'adonnent à de nombreuses activités axées sur la famille (p. ex., sports et jeux, équitation), à d'autres activités aquatiques (p. ex., voile et surf, plongée autonome en eau fraîche et plongée libre) et à des activités de plein air ardues (p. ex., ski alpin et planche à neige, cyclisme). Ils sont aussi plus susceptibles que la moyenne d'assister à des événements sportifs (p. ex., tournois amateurs, événements sportifs professionnels), à des concerts et à des festivals et à visiter des attractions ainsi que des parcs thématiques et des expositions. Pour ce qui est de l'hébergement, ils ont tendance à séjourner dans des campings publics et privés ou dans des centres de villégiature au bord d'un lac ou d'une rivière. Les nageurs et les plaisanciers préfèrent les destinations de vacances qui offrent de nombreuses activités aux adultes comme aux enfants, sont reposantes et permettent d'oublier le milieu quotidien.

Les nageurs et les plaisanciers utilisent modérément Internet pour planifier leurs voyages (68,8 %) et pour faire leurs réservations (43,2 %). Ils sont plus susceptibles que la moyenne des touristes de consulter des sources d'information touristiques officielles (p. ex., guides et brochures, centres d'information pour visiteurs, sites Web) et ils peuvent aussi être joints efficacement par des médias axés sur les sports et les activités familiales.