Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

Activités de plein air pendant chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heures

Version en format pdf

Tour d'horizon

Sommaire — Le 29 février 2008

Au cours des deux dernières années, 61,6 % des Canadiens d'âge adulte (15 269 616 personnes) ont participé à des activités de plein air lors d'un voyage d'agrément de plus de 24 heures. Cela représente 82,8 % des voyageurs d'agrément du Canada (les personnes ayant fait au moins un voyage d'agrément au cours des deux années précédentes). À mesure que se sont multipliées les sortes d'activités de plein air auxquelles ont participé les voyageurs d'agrément, on a noté que les voyageurs tendaient de plus en plus à être jeunes et de sexe masculin, et qu'ils tendaient à avoir un niveau d'éducation ainsi qu'un revenu ménager supérieurs à la moyenne. Notons aussi qu'ils avaient plus de chances d'habiter en Alberta, en Colombie-Britannique et en Saskatchewan qu'ailleurs au Canada.

Les voyages et le nombre d'activités de plein air

On a noté une forte relation, au cours des deux années passées, entre le nombre de sortes d'activités de plein air auxquelles ont participé les voyageurs d'agrément et l'attrait, pour ceux-ci, des destinations canadiennes. La Saskatchewan, l'Alberta, la Colombie-Britannique et les territoires du Nord (Yukon, Nunavut et Territoires du Nord-Ouest) sont des destinations qu'auraient probablement privilégiées les personnes qui se sont adonnées à un nombre particulièrement élevé d'activités de plein air.

À mesure que se multiplient les activités de plein air auxquelles participent les voyageurs, on note une augmentation correspondante du nombre d'activités de plein air auxquelles s'adonnent ces personnes quand elles ne voyagent pas. Les personnes plus attachées aux activités de plein air étaient aussi plus enclines à avoir participé à des activités culturelles et récréatives lors d'un voyage. Les personnes qui ont fait beaucoup d'activités de plein air étaient particulièrement de nature à avoir participé à des activités culturelles de nature active (p. ex., des activités qui font découvrir concrètement l'histoire d'un lieu) et à avoir assisté à des manifestations sportives (p. ex., des sports professionnels), à des spectacles et à des festivals (p. ex., des festivals de musique). Il y a aussi une forte relation entre le nombre d'activités de plein air auxquelles ont participé les voyageurs et le nombre de visites touristiques et de croisières que ces personnes ont faites au cours des deux dernières années.

Les personnes qui ont beaucoup participé à un large éventail d'activités de plein air pendant des voyages trouvent important d'être stimulées physiquement pendant leurs vacances. Elles tendent aussi à préférer les vacances qui les stimulent intellectuellement, qui leur font apprendre de nouvelles choses et qui plaisent par leur nouveauté. Par comparaison, les personnes qui ont participé à relativement peu d'activités de plein air tendent à préférer les vacances qui leur permettent d'être entourées d'aises et de commodités, de renouveler leurs contacts avec des amis et de garder vivants les liens familiaux.

Les voyageurs qui participent beaucoup à un large éventail d'activités de plein air sont aussi bien plus enclins à utiliser Internet pour planifier leurs voyages et faire des réservations. À titre d'exemple, 74,3 % des personnes qui ont participé à au moins six activités de plein air avaient utilisé Internet pour planifier un voyage ou faire des réservations. Par comparaison, Internet avait été utilisé par seulement 39,9 % des voyageurs qui n'ont pas participé à des activités de plein air.