Scuba diving Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

Activités maritimes chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heures

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 20 octobre 2007
Sommaire

Au cours des deux dernières années, 36,1 % (8 951 385) des Canadiens d'âge adulte qui ont effectué un voyage d'une nuit ou plus ont participé à des activités maritimes. Les activités maritimes sont les activités de plein air les plus communes auxquelles se sont adonnés les touristes canadiens en voyage d'agrément au cours des deux dernières années. Bronzer (30,5 %) et nager (21,4 %) étaient les activités les plus populaires, suivies par la plongée libre (7,9 %) et la plongée en scaphandre autonome (2,1 %) dans l'océan. Parmi les adeptes des activités maritimes, 42,5 % (3 806 110) ont indiqué que cette activité était la principale raison les ayant incités à faire au moins un voyage. Les activités maritimes représentaient la sixième raison la plus commune ayant incité les touristes à faire au moins un voyage au cours des deux dernières années.

Comparativement au Canadien moyen en voyage d'agrément, les touristes ayant participé à des activités maritimes pendant leurs voyages sont légèrement plus susceptibles d'être des femmes (52,8 %) et sont généralement âgés de 18 à 54 ans. Les adeptes des activités maritimes sont plus susceptibles d'avoir des enfants à charge (moins de 18 ans) qui habitent au foyer. Ils représentent un segment modérément aisé dont le niveau d'instruction (35,1 % ont obtenu un diplôme universitaire) et le revenu du ménage (80 025 $) se situent au-dessus de la moyenne. Ils sont surreprésentés en Colombie-Britannique, au Québec, en Ontario et en Alberta.

Les adeptes des activités maritimes ont voyagé fréquemment hors du Canada au cours des deux dernières années. Parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air, ils représentent le quatrième groupe de voyageurs le plus susceptible d'avoir effectué un voyage aux Caraïbes (25,7 %), le cinquième groupe le plus susceptible d'avoir effectué un voyage au Mexique (20,0 %) et le huitième groupe le plus susceptible d'avoir visité les États-Unis (59,2 %). À titre de comparaison, ils représentent le groupe le moins susceptible parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air d'avoir effectué un voyage dans leur propre province ou région (89,5 %) et viennent aux dix-neuvième et dix-huitième rangs des voyageurs les plus susceptibles d'avoir effectué un voyage dans une province ou une région adjacente (52,1 %) et dans une province ou une région non adjacente (34,7 %).

Comparativement au Canadien moyen en voyage d'agrément, les adeptes des activités maritimes s'adonnent tout particulièrement à des activités aquatiques (p. ex., plongée en scaphandre autonome et plongée libre en eau douce; voile et surf; navigation de palisance et natation). En outre, ils sont plus susceptibles d'avoir fréquenté des stations thermales, des festivals et clubs du rire, ainsi que des foires, des concerts et des festivals de musique. Ils sont bien plus susceptibles que le Canadien moyen en voyage d'agrément d'avoir séjourné dans une station balnéaire et d'avoir fait une croisière dans les Caraïbes. Ils recherchent des vacances qui offrent des possibilités de détente, qui permettent d'oublier le stress, qui engendrent des souvenirs mémorables et qui renforcent les relations familiales.

Les touristes ayant participé à des activités maritimes pendant leurs vacances consultent Internet pour planifier leurs voyages (71,5 %) et pour faire leurs réservations (47,1 %) plus souvent que la moyenne. Ils sont très friands de tous les médias qui traitent des voyages. Les autres outils les plus efficaces pour toucher les adeptes des activités maritimes sont les médias de divertissement populaire (p. ex., magazines et sites Web de divertissement et de musique, derniers succès à la radio) et les revues consacrées à la vie citadine, à la mode et à la beauté.