Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages - Canadian Travel Market

Voyages à l'extérieur de la région effectués par les résidents de la Région atlantique

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 8 février 2008

Sommaire

Le marché touristique canadien

Au cours des deux dernières années, 56,2 % (1 023 397) des résidents adultes de la Région atlantique ont effectué un voyage de plus de 24 heures en dehors de la région (quel qu'en soit le motif). Parmi eux, 88,8 % (908 861) déclarent avoir fait au moins un voyage d'agrément à l'extérieur de la région durant cette période. (Remarque : compte tenu de la structure de la base de données de l'EAPV, le voyage au sein des différentes provinces de la Région atlantique n'est pas catégorisé comme voyage à l'extérieur de la région.) Parmi ceux-là, 56,2 % ont choisi comme destinations d'autres provinces canadiennes, alors que 46,7 % ont décidé de quitter le Canada lors de leur voyage d'agrément.

En comparaison des résidents qui ont privilégié des destinations de voyage d'agrément dans la Région atlantique, il y a de plus fortes probabilités que ceux ayant choisi de voyager en dehors de la région soient en fait des résidentes, de 55 ans et plus, non mariées, et sans enfants de moins de 18 ans à charge. Il y a également de fortes chances qu'ils aient un diplôme universitaire et qu'ils aient un revenu de ménage supérieur. Cela suggère que les personnes qui voyagent en dehors de la région pourraient bénéficier d'un budget discrétionnaire plus élevé pour les voyages et auraient moins de dépenses liées à leurs obligations parentales.

Parmi les personnes qui ont effectué un voyage en dehors de la Région atlantique, 91,7 % ont également voyagé en son sein au cours des deux dernières années. Parmi elles, 40,8 % se sont rendues dans la province adjacente du Québec, et 65,1 % sont allées dans une province non adjacente, le plus souvent en Ontario ou en Alberta. En ce qui concerne les voyages hors du Canada, elles ont pour la plupart choisi les États-Unis comme destination.

Comparées aux personnes qui ont fait un voyage d'agrément dans la région, celles qui ont fait un voyage à l'extérieur de la province sont particulièrement enclines à s'adonner à des activités culturelles et de divertissement, notamment assister à des représentations artistiques, des festivals littéraires ou cinématographiques, des événements sportifs professionnels, des concours équestres, et des spectacles typiques de l'Ouest. Elles sont également plus enclines que les autres à visiter des sites historiques, des musées et des galeries d'art, à prendre part à des activités éducatives participatives, à jouer au casino, et à participer à des dégustations de vins, de bières et de mets culinaires, lorsqu'elles sont en voyage. Les résidents en voyage à l'extérieur de la région sont aussi plus enclins à pratiquer le golf et le ski, et à prendre part à des activités nautiques ou à connotation écologique sur leur lieu de villégiature.

Les personnes qui voyagent en dehors de la région ont plus tendance à privilégier des vacances leur fournissant l'occasion d'être stimulées intellectuellement, leur offrant des possibilités d'apprentissage, de la nouveauté, et leur laissant une chance d'être bichonnées. Elles ont également tendance à prendre des vacances afin de renouer le contact avec des amis.

Les résidents qui voyagent à l'extérieur de la région sont bien plus susceptibles d'utiliser Internet pour planifier leurs séjours (59,5 % contre 25,5 %) et faire des réservations (40,9 % contre 5,1 %) que les résidents qui voyagent à l'intérieur de la province. Ils sont également plus susceptibles d'être joints par le biais des médias du voyage et de l'information, des magazines axés sur les affaires, la finance et les investissements, et des stations de radio multiculturelles, diffusant du jazz, de la musique des « Big Bands » ou de la musique classique.