Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages

Canadian Travelers to the Atlantic Region

Version en format pdf

Canadian Travel Market

Rapport de recherche — February 4, 2008

Sommaire

Rapport complet disponible en format PDF (anglais)

Le marché touristique canadien

Le tourisme canadien dans la région de l'Atlantique

Rapport de recherche

Le 4 février 2008

SOMMAIRE

Au cours des deux dernières années, 11,3 % des Canadiens d'âge adulte (2 594 391) habitant une autre province ont fait un voyage de plus de 24 heures dans la région de l'Atlantique. Parmi eux, 74,3 % (1 928 287) y sont allés pour leur plaisir et, sur ce chiffre, 74,0 % y ont fait deux voyages d'agrément, voire plus, ce qui représente le taux de visiteurs assidus le plus élevé de toutes les provinces canadiennes. Toujours au cours de la même période, la région de l'Atlantique s'est classée à la cinquième place des destinations canadiennes que les Canadiens en voyage d'agrément ont le plus visitées.

Les Canadiens qui visitent la région de l'Atlantique sont plus susceptibles d'habiter au Québec et en Ontario. Les résidants de la Saskatchewan sont les moins susceptibles de faire un voyage dans la région de l'Atlantique.

Les Canadiens qui visitent la région de l'Atlantique sont dans l'ensemble plus âgés que le Canadien moyen en voyage d'agrément et plus susceptibles d'être mariés. Ils sont aussi plus susceptibles de détenir un diplôme universitaire (38,4 % par rapport à 31,0 % de l'ensemble) et de disposer d'un revenu de ménage de 100 000 dollars ou plus (34,3 % par rapport à 23,6 % de l'ensemble). Les couples aisés d'âge mûr sont donc surreprésentés dans ce segment.

Les Canadiens qui visitent la région de l'Atlantique sont plus enclins que le Canadien moyen en voyage d'agrément à rechercher des activités culturelles et des spectacles. Ils s'intéressent particulièrement aux activités liées à l'histoire. Ils sont également plus portés que d'autres à assister à des spectacles sur scène (p.ex., concerts, festivals et spectacles de musique, théâtre), à des festivals littéraires et cinématographiques et à participer à des dégustations de vins, de bières et de mets. Ils sont aussi davantage portés à participer à des activités axées sur la nature (p.ex., observation de la faune, randonnée pédestre, escalade et pagaie, activités en milieu sauvage) et à des activités de conditionnement physique (exercice et jogging, cyclisme). Ils sont beaucoup plus susceptibles que la moyenne d'avoir fait des excursions et des croisières au cours des deux années écoulées, particulièrement des excursions sans guide, organisées et à divers endroits ainsi que des promenades en voiture le long de routes panoramiques. En ce qui concerne l'hébergement, ce segment privilégie particulièrement les campings publics, les centres de villégiature au bord d'un lac, d'une rivière ou de la mer.

Les Canadiens qui visitent la région de l'Atlantique préfèrent des destinations ayant une spécificité culturelle qui leur offrent nouveauté, stimulation intellectuelle et possibilités de s'instruire et dont ils rapportent des souvenirs mémorables, ce qui laisse à penser que la région de l'Atlantique devrait promouvoir sa spécificité historique, géographique et culturelle sur le marché touristique canadien.

Les Canadiens qui visitent la région de l'Atlantique utilisent plus que la moyenne Internet pour planifier un voyage (67,8 %) et faire des réservations (46,0 %), et les médias touristiques. On peut les cibler efficacement dans des magazines sur le mode de vie urbain, les émissions de télévision sur la maison et le jardin, les médias d'actualités et les émissions sur les années 1950 à 1980, les stations de radio de jazz / big band et de musique pour adultes et contemporaine.