Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique américain

Le tourisme américain en Alberta

Version en format pdf (anglaish)

Rapport de recherche — Le 29 janvier2008

Sommaire

Au cours des deux dernières années, 0,9 % des Américains d'âge adulte (2 042 331) ont fait un voyage de plus de 24 heures en Alberta, ce qui représente 1,2 % des touristes Américains. Toujours pendant cette période, l'Alberta s'est classé au deuxième rang des destinations à l'Ouest du Canada chez les Américains en voyage d'agrément (derrière la Colombie-Britannique).

Les touristes américains qui visitent l'Alberta sont beaucoup plus susceptibles d'habiter en Alaska ou au Montana. On note aussi un nombre de visites supérieur à la moyenne parmi les résidents de l'État de Washington, du Dakota du Nord, de l'Utah et du Wyoming. Ils voyagent fréquemment et sont beaucoup plus susceptibles que les autres touristes américains d'avoir visité tout le Canada depuis deux ans.

Les touristes américains qui visitent l'Alberta ont tendance à être plus âgés (50,5 % ont 55 ans ou plus) que l'Américain moyen en voyage d'agrément. Ils sont donc moins susceptibles d'avoir encore des enfants âgés de 18 ans ou moins habitant à la maison. Ils sont aussi plus susceptibles de détenir un diplôme universitaire et de disposer d'un revenu de ménage supérieur à la moyenne. Par conséquent, touristes américains qui visitent l'Alberta sont surreprésentés chez les couples aisés et d'âge mûr.

Les touristes américains qui visitent l'Alberta sont plus susceptibles que l'Américain moyen en voyage d'agrément de participer à des activités éducatives et culturelles (p.ex., sites historiques, musées et galeries d'art; expériences culturelles autochtones) et d'assister à des spectacles sur scène (p.ex., spectacles de musique classique) et des festivals de théâtre, du film et de musique. Ils participent activement à des activités de plein air, en particulier ski, golf, conditionnement physique (p.ex., cyclisme, faire de l'exercice et jogging) et à des activités axées sur la nature (p.ex., observation de la faune, équitation, randonnée pédestre, escalade et pagayage). Ils sont beaucoup plus enclins que la moyenne à faire des excursions et des croisières, en particulier des croisières en eau douce et océaniques, des excursions organisées et en milieu sauvage, des visites de caves vinicoles, d'usines ou de casinos. Ils ont tendance à séjourner dans des centres de villégiature (p.ex., ski centres de villégiature), en particulier dans des aires de nature sauvage, ou de voyager en autocaravane.

Les touristes américains qui visitent l'Alberta sont très enclins à rechercher des vacances qui offrent nouveauté, stimulation intellectuelle et possibilités de s'instruire, ainsi que des destinations qui sont culturellement distinctes, offrent de nombreuses choses à voir et à faire, comptent des terrains de camping et un hébergement à prix moyen, et sont pratiques d'accès en avion, autocar et train, ce qui laisse à penser que l'Alberta devrait promouvoir sa spécificité culturelle et nouveauté sur le marché américain.

Les touristes américains qui visitent l'Alberta utilisent plus que la moyenne Internet pour planifier un voyage (76,7 %) et faire des réservations (59,3 %). Ils aiment aussi plus que la moyenne les médias touristiques. On peut les cibler très efficacement dans des émissions de télévision éducatives (p.ex., histoire, biographies, sciences et nature), les médias d'actualités (p.ex., journal télévisé, nouvelles, entretiens et actualités sur les stations de radio), les magazines sur le mode de vie urbain et les stations de radio de musique classique.