Sound mixing board Accueil arrow La culture arrow Secteur de la création

La marche à suivre pour tirer profit des débouchés : un cadre propice à la croissance

Table des matières

Un plan d'action coordonné visant à favoriser la croissance du secteur de la création permettra à l'Ontario de saisir les occasions qui se présentent tant dans les médias numériques et dans les industries culturelles traditionnelles que dans toutes les industries créatives.

Ci-dessous se trouvent les six piliers de ce plan d'action qui a pour objectif d'édifier et de renforcer le secteur de la création.

1er pilier Accroître les investissements et le financement provenant du secteur privé

Renforcer les entreprises grâce à un accès amélioré aux capitaux afin de susciter l'innovation, pénétrer de nouveaux marchés, développer les talents et favoriser le leadership.

Les industries créatives de l'Ontario se sont avérées entreprenantes au chapitre du financement de nouveaux projets. Toutefois, il est souvent difficile pour de nombreuses entreprises du secteur de la création d'obtenir un fonds de roulement, du crédit et des capitaux propres.

S'ils n'ont pas la capacité d'investir, les industries créatives seront incapables d'innover et d'adopter des technologies numériques, sans compter qu'ils ne pourront pas élaborer de programmes de développement pour assurer la survie de leur entreprise traditionnelle durant les périodes difficiles. Le secteur doit comprendre et s'attaquer aux causes profondes de cette pénurie d'investissements afin de faciliter le financement des entreprises du secteur de la création et d'améliorer l'accès aux marchés financiers.

Les occasions ci-dessous pourraient faire en sorte de donner aux industries créatives de l'Ontario la solidité financière nécessaire pour investir dans la prochaine génération de produits de qualité supérieure.

  • Aider les entreprises à être mieux outillées pour accueillir les investissements
  • Améliorer la participation au capital
  • Faciliter l'accès au crédit

2e pilier Acquérir une présence mondiale et assurer une expansion des marchés

Permettre au secteur ontarien de la création de s'imposer sur les marchés à fort potentiel de croissance en offrant aux entreprises ontariennes de l'information commerciale et de nouvelles idées et en contribuant à la réussite et à l'innovation dans les marchés intérieurs.

Pour favoriser sa croissance, le secteur ontarien de la création doit assurer une meilleure présence sur le marché intérieur et étranger. Autrement, ses concurrents, qui visent en priorité le développement du marché de l'exportation, entraveront la croissance de l'Ontario et pourront même réduire l'actuelle part de marché de la province.

Pour s'imposer à l'échelle internationale, la province doit relever deux défis : les entreprises de l'Ontario doivent disposer d'une capacité financière suffisante pour faire les investissements nécessaires et le secteur ontarien de la création doit être reconnu comme un centre d'excellence international. Ces défis peuvent être relevés en prenant les mesures suivantes :

  • établir un réseau international et accroître la capacité d'exportation;
  • développer une image

3e pilier Favoriser l'innovation et faciliter la transition numérique

Ouvrir de nouveaux marchés et améliore l'accès aux marchés existants grâce à l'innovation, à des coûts concurrentiels et à une qualité accrue des produits et services.

Le secteur ontarien de la création doit prioriser l'innovation et contribuer à accélérer le rythme d'adoption des technologies numériques dans tous les aspects de la chaîne de valeur. Voici les éléments clés de l'innovation qui touchent au secteur de la création de l'Ontario.

  • L'innovation à l'échelle de l'entreprise ou du projet, y compris l'innovation sur le plan des technologies et du modèle d'entreprise
  • L'adoption des technologies numériques qui permettront de passer aux méthodes de production, de distribution et de promotion et, dans certains cas, de transformation en mode numérique
  • La nécessité d'utiliser des mécanismes de collaboration, en particulier pour miser sur les forces de la province en conception et dans les TIC.

Les activités visant à soutenir la proposition de valeur de l'Ontario devraient :

  • favoriser l'innovation à l'échelle de l'entreprise ou du projet;
  • faciliter l'adoption de technologies numériques à toutes les étapes de la chaîne de valeur;
  • miser sur la force de l'Ontario dans les TIC et en conception
  • favoriser la modernisation de la réglementation fédérale.

4e pilier Mettre sur pied un écosystème d'entreprises bien développé

Permettre de tirer parti des possibilités immenses qu'offrent une masse critique de petites et moyennes entreprises ainsi que d'entreprises de services connexes, y compris de certaines grandes sociétés et entreprises d'attache dans des industries appropriées.

Le secteur ontarien de la création doit s'appuyer sur son riche réseau d'entreprises et d'organismes, notamment sur les acheteurs et les distributeurs du contenu produit par des créateurs de l'Ontario. Si l'Ontario ne dispose pas de certains éléments majeurs de cet écosystème, il ne pourra pas obtenir la masse critique nécessaire pour favoriser le leadership dans le secteur de la création.

Les entreprises en démarrage tendent à lancer de nouvelles idées, à implanter des technologies de pointe ou à utiliser des ressources humaines dynamiques. Les entreprises moyennes de nature plus stable mettent fréquemment au point de nouveaux concepts, organisent le financement et le marketing de projets, et gèrent l'actif de PI qui en résulte. Pour leur part, les grandes sociétés d'attache peuvent fournir du financement, des débouchés et des possibilités de distribution sur le marché et, souvent, un soutien créatif.

Si l'Ontario dispose indiscutablement de forces dans le secteur de la création, il présente néanmoins des lacunes et des faiblesses qui l'empêchent de tirer pleinement avantage des possibilités qui se présentent. Les stratégies visant à renforcer ce pilier devrait entre autres :

  • encourager les jeunes entreprises et les entreprises en démarrage du secteur de la création;
  • attirer ou mettre sur pied des grandes sociétés « d'attache », et en tirer parti.

5e pilier Développer une infrastructure de compétences et de leadership

Permettre au secteur de la création de disposer du leadership, des talents et des compétences nécessaires pour créer des entreprises solides et acquérir des avantages concurrentiels dans les marchés de plus en plus mondialisés et dynamiques.

Les talents créateurs et le leadership sont parmi les éléments les plus importants d'un secteur de la création qui se veut solide. Pour assurer le succès économique d'un secteur de la création, il est impératif de développer et d'attirer des talents capables d'exploiter la valeur commerciale de leur potentiel créatif. De plus, le caractère mondial et dynamique de l'économie du savoir exige une main-d'oeuvre souple, intéressée à se perfectionner au gré de l'évolution constante des produits, des marchés et des demandes.

L'Ontario peut se doter des compétences idéales et de l'infrastructure de leadership nécessaire pour tirer profit des possibilités des marchés établis et émergents en faisant ce qui suit :

  • développer les compétences en affaires et en entrepreneuriat;
  • axer la formation et le développement des compétences sur la croissance du secteur de la création;
  • exploiter le caractère diversifié de la population;
  • attirer et maintenir en poste les meilleurs talents.

6e pilier Favoriser une collaboration entre l'industrie et le gouvernement

Multiplier les contributions des deux secteurs et accroître leur valeur. Faire bon usage de l'aide consentie par le gouvernement.

Un partenariat solide et efficace entre l'industrie et le gouvernement à tous les niveaux est essentiel au développement d'un secteur de la création de premier ordre. Bien que les buts poursuivis par le gouvernement et l'industrie puissent ne pas être toujours les mêmes, le gouvernement doit connaître exactement les besoins de l'industrie afin de lui permettre de mettre en place les conditions propices à sa croissance. Il faut donc que les priorités et les stratégies viables tant pour l'industrie que pour le gouvernement soient exprimées clairement.

En retour, l'industrie et le gouvernement doivent avoir la capacité de coordonner et d'offrir des programmes et des projets qui permettront de créer des conditions favorables au secteur de la création. La coordination et la communication seront essentielles pour consolider ces relations.

Les priorités pour ce pilier devraient être notamment les suivantes :

  • renforcer la capacité des associations d'industries;
  • participer à la croissance du marché intérieur pour les produits culturels de l'Ontario;
  • faire participer tous les ministères de l'Ontario voulus pour mettre à profit les possibilités que présente le secteur de la création.

Continuer