Sound mixing board Accueil arrow La culture arrow Secteur de la création

Les débouchés mondiaux : positionner l'Ontario de façon à en tirer profit

Table des matières

Par une série d'annonces de politiques et de programmes qu'il a faites récemment, le gouvernement de l'Ontario a signalé son intention d'encourager de façon notable l'innovation et les industries axées sur le savoir afin d'assurer la prospérité de la province.

Les partenaires du ministère du Tourisme et de la Culture et les organismes gouvernementaux ontcontribué à stimuler l'économie au moyen d'une vaste gamme d'activités interministérielles quis'inspirent du plan Ontario ouvert sur le monde ou le renforcent. Adopté en 2010, ce plan fait état d'une nouvelle stratégie qui vise à accroître la prospérité de l'Ontario grâce à une présence de la province sur la scène mondiale ou à de nouvelles solutions à des problèmes qui font entrave à la croissance de l'Ontario. Le plan Ontario ouvert sur le monde préconise l'augmentation du niveau de scolarisation de la population et le développement des infrastructures, et vise à faire en sorte que l'Ontario devienne un chef de file mondial dans le domaine des services financiers. Nombre des aspects dont il est question dans le plan Ontario ouvert sur le monde concordent avec la capacité du secteur de la création d'accroître sa part dans le PIB provincial, et ce, en raison des talents exceptionnels qui y oeuvrent et des investissements du secteur privé.

Le soutien consenti au secteur de la création est en lien direct avec le Programme d'innovation de l'Ontario, un plan instauré en 2008 afin de permettre à l'Ontario de saisir les nombreuses possibilités de croissance économique qui s'offrent à lui à l'échelle mondiale en tirant parti de la recherche et des talents novateurs des entreprises et des organismes de l'Ontario. Le Programme d'innovation de l'Ontario vise à mieux rentabiliser les investissements que réalise la province dans des établissements de recherche de premier plan, à attirer et à conserver les meilleurs talents ainsi qu'à accélérer la commercialisation des nouvelles découvertes. Il a notamment pour objectif l'établissement d'une main-d'oeuvre dotée d'excellentes compétences dans les arts créatives ainsi que l'augmentation des investissements privés dans les entreprises du savoir. Si la production de nouveau contenu est essentiellement la forme que prend l'innovation dans le secteur de la création, les innovations technologiques constituent également l'un des éléments essentiels du secteur de la création (se reporter à l'encadré 2). Les créateurs de contenu numérique ainsi que les autres producteurs de contenu du secteur de la création ont déjà établi des liens étroits avec les collèges et les universités afin de faire l'essai de nouvelles technologies fort intéressantes, comme les films et la télévision à trois dimensions et les technologies poussées de capture de mouvement, et de mettre au point des produits commercialisables.

Grâce au Fonds de partenariats pour le secteur du divertissement et de la création de la province, plus de 12 millions de dollars ont été investis depuis 2007 dans la « pensée créative », c'est-à-dire dans des partenariats visant à trouver de nouvelles façons de créer des produits, d'atteindre des clientèles et de faire des affaires

Encadré 2 : La définition du terme « innovation » et l'importance de l'innovation pour le secteur de la création

Bien que l'innovation soit considérée depuis toujours comme une activité associée davantage aux sciences et à la technologie, il est de plus en plus reconnu que le secteur de la création peut lui aussi tirer profit de l'innovation. L'une des définitions admises du terme est la suivante :
[Traduction] « L'innovation peut être définie comme la transformation d'une idée en un produit nouveau ou amélioré qui sera par la suite commercialisé, en un procédé opérationnel nouveau ou amélioré qui sera utilisé par l'industrie et le commerce, ou en une nouvelle approche à un service social 14. »
L'Art est créatif et la création de tout nouveau produit musical et télévisuel, de tout nouvel article dans un magazine ou de toute autre nouvelle oeuvre de l'esprit (propriété intellectuelle) est par sa nature même un acte créatif grâce auquel un nouveau produit peut être lancé sur le marché. La conception de nouveaux produits créatifs ou l'« innovation de l'hémisphère droit du cerveau » est le principal processus de production des industries créatives. Les développements technologiques rapides font en sorte qu'on accorde, de façon complémentaire, de l'importance à l'« innovation de l'hémisphère gauche du cerveau » ou l'innovation technologique. Même si l'innovation a toujours eu sa place dans le secteur de la création, ses effets en tant qu'élément essentiel de celui-ci se font maintenant sentir plus que jamais à l'intérieur de toutes les industries culturelles. La mise au point rapide de nouveaux produits créatifs et d'innovations inédites peut également susciter d'importantes répercussions économiques. Un milieu favorisant l'innovation est un pôle d'attraction pour les personnes de talent et les capitaux et croît à un rythme plus effréné qu'un milieu conservateur. Les bouleversements induits par les technologies numériques font en sorte que l'on innove davantage dans le secteur de la création. Le rythme de l'innovation s'accélère sous l'effet des industries culturelles qui modifient continuellement leurs formats, leurs méthodes de distribution et leurs modèles d'entreprise en fonction des nouveaux débouchés. Dans les années à venir, il sera plus important que jamais pour le secteur de la création de resserrer ses liens avec les établissements d'enseignement.

Continuer