PLAN AXÉ SUR LES RÉSULTATS PUBLIÉ 2011-2012

Priorités et résultats pour 2011-2012

Le ministère du Tourisme et de la Culture est bien conscient que les secteurs de la culture et du tourisme en Ontario contribuent fortement à la prospérité globale de l'Ontario sur le plan social et économique. Ces secteurs permettent à la province d'établir une économie forte et concurrentielle ainsi que des collectivités dynamiques et accueillantes. 

En 2011-2012, le ministère s'emploiera à améliorer et à soutenir les secteurs touristique et culturel, à protéger les biens patrimoniaux, à investir dans les organismes touristiques et culturels et à assurer la prestation des programmes et services qui viennent en appui aux industries culturelles et novatrices de l'Ontario, à un marché du tourisme florissant, aux arts, au patrimoine, aux musées et aux bibliothèques publiques.

Activités du ministère pour 2011-2012

Le ministère participe à l'accroissement de la prospérité de l'Ontario :

  • en appuyant le développement de l'économie novatrice et en lui permettant d'innover et de saisir les occasions qu'offre une époque numérique en pleine évolution;
  • en favorisant la coordination régionale des activités touristiques;
  • en créant des collectivités dynamiques et accueillantes en protégeant les ressources culturelles, en investissant dans ses bibliothèques publiques et en préservant le patrimoine de l'Ontario;
  • en renforçant la notoriété de l'Ontario à l'échelle nationale et internationale grâce au tourisme et à la culture;
  • en augmentant les investissements de l'Ontario dans les organismes d'exploitation des attractions touristiques et culturelles et leur infrastructure, et en faisant mieux connaître ces lieux.

Le ministère s'est engagé à établir des collectivités dynamiques et accueillantes en collaborant avec les municipalités, les partenaires locaux et les intervenants pour tirer parti des ressources culturelles et mieux préserver et valoriser le patrimoine unique des collectivités de l'Ontario.  

Le ministère s'attache à mettre en place des organismes solides et durables dans le but de revitaliser et renforcer les rapports de responsabilisation avec ses 21 organismes touristiques et culturels.

APPROCHE STRATÉGIQUE : STIMULER UNE ÉCONOMIE DURABLE, PROSPÈRE ET NOVATRICE

Grâce à des investissements stratégiques dans les industries culturelles du divertissement et de la création, le ministère renforce l'environnement par l'innovation, encourage la création d'emplois très qualifiés et favorise les partenariats dans l'ensemble du gouvernement ontarien et au sein du secteur. Ensemble, ces activités génèrent la croissance économique et confèrent un avantage concurrentiel à l'Ontario dans l'économie du savoir.

En 2011-2012, le ministère privilégiera les actions suivantes :

  • Poursuivre avec les intervenants, les ministères partenaires et autres ordres du gouvernement l'innovation et le développement économique au sein des industries ontariennes du secteur du divertissement et de la création, notamment le cinéma, la télévision, la publication de livres et de magazines, la musique et les médias numériques interactifs.
  • Entreprendre des recherches et des travaux avec les intervenants afin d'accroître les connaissances relatives aux industries culturelles et novatrices pour veiller à leur réussite à l'échelle nationale et auprès des marchés du monde entier.
  • Mettre en œuvre un éventail complet de programmes et de politiques afin que le secteur de la création atteigne son plein potentiel, notamment les améliorations fiscales aux programmes de crédits d'impôt pour les industries culturelles provinciales, le Fonds de partenariats pour le secteur du divertissement et de la création ainsi que le Fonds pour les produits multimédias interactifs numériques.
  • Assurer la continuité du financement à la Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario grâce à la mise en œuvre intégrale de l'augmentation de 15 millions de dollars à son budget annuel annoncé dans le budget de 2010, ce qui lui permettra d'assurer des plans et des objectifs à long terme pour les industries qu'elle dessert.
  • Représenter efficacement les priorités et les intérêts de l'Ontario en ce qui a trait aux industries de la création en établissant des partenariats avec d'autres ordres du gouvernement, le cas échéant. Ces partenariats portent en outre sur une collaboration avec le ministère du Patrimoine canadien et autres ministères fédéraux et une perspective de dialogue avec le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.

APPROCHE STRATÉGIQUE : FAVORISER UN ENVIRONNEMENT CULTUREL DYNAMIQUE ET DES COLLECTIVITÉS DIVERSES ET FORTES

Le ministère offre à l'intention de la communauté culturelle ontarienne des mesures de soutien relativement aux politiques, aux programmes et au financement de façon directe et par l'intermédiaire de ses organismes artistiques et culturels. Ces investissements contribuent à la réputation de l'Ontario en ce qui a trait aux événements culturels et aux collections de premier ordre, lesquels démontrent à la population ontarienne et du monde entier la diversité et la créativité culturelles de la province dans ce qu'elles ont de mieux. 

En 2011-2012, le ministère privilégiera les actions suivantes :

  • Continuer à investir dans les bibliothèques publiques et dans les services aux bibliothèques en s'attachant à encourager le renforcement des capacités, à assurer des services pertinents ainsi qu'un accès équitable à l'information. Les bibliothèques appuient les principales priorités de la province alors que l'Ontario effectue une transition vers l'économie du savoir, notamment la littératie et l'apprentissage tout au long de la vie, la formation et les services d'emploi ainsi que les services d'établissement des nouveaux arrivants.
  • Grâce au Conseil des arts de l'Ontario, continuer à effectuer des investissements stratégiques dans les artistes, les organisations et les collectivités de toute la province. 
  • Continuer à offrir un soutien aux organismes culturels afin d'accroître leur auditoire et d'augmenter leurs revenus pendant la durée du Fonds d'investissement dans les arts de 27 millions de dollars prévu pour trois ans. Administré par le Conseil des arts de l'Ontario, ce fonds aidera le secteur des arts à poursuivre sa croissance et à devenir plus concurrentiel.
  • Continuer à offrir du financement grâce au Fonds d'investissement stratégique dans le cadre de projets mis en œuvre par les organismes artistiques, les organismes du secteur culturel, les organismes patrimoniaux, les bibliothèques publiques, les organismes du secteur des bibliothèques publiques ainsi que les établissements d'enseignement et de recherche.
  • Par l'intermédiaire de son organisme, la Fondation Trillium de l'Ontario, continuer à appuyer de saines initiatives communautaires liées aux arts et à la culture, à l'environnement, aux services humains et sociaux, aux sports et aux loisirs.
  • Continuer à offrir de l'aide financière grâce au Fonds de prospérité pour les communautés créatrices pour des projets qui appuient les activités de planification culturelle municipales et autochtones. Le ministère continuera de donner des conseils relativement à la planification culturelle et d'en faire la promotion afin d'accroître la sensibilisation relativement à l'importance de la culture dans le développement économique local et les plans de croissance.

APPROCHE STRATÉGIQUE : FAVORISER L'ESSOR ÉCONOMIQUE DES COLLECTIVITÉS ET DES RÉGIONS GRÂCE AU TOURISME ET À LA CULTURE

Les organismes et attractions culturels et touristiques en Ontario dégagent de forts rendements économiques pour les collectivités ontariennes. La revitalisation de leur infrastructure sert de vecteur pour créer des emplois et stimuler l'économie. L'amélioration des structures de responsabilisation garantira la croissance et la durabilité.

Le ministère continue d'appliquer les principales recommandations tirées de l'étude de 2009 intitulée À la découverte de l'Ontario – Rapport sur l'avenir du tourisme. Il collabore avec les organismes touristiques régionaux en mettant l'accent sur la coordination du marketing et de la gestion touristiques afin d'augmenter le nombre de visites, de favoriser l'activité économique et de créer des emplois dans toute la province.

En 2011-2012, le ministère privilégiera les actions suivantes :

Régions touristiques

  • Continuer de mettre en œuvre une approche régionale du tourisme et collaborer avec les 13 nouvelles régions touristiques établies dans l'ensemble de l'Ontario.
  • Continuer à financer la croissance touristique et le développement économique dans les régions touristiques de l'Ontario grâce au financement de 65 millions de dollars en 2011-2012 et de 58,75 millions de dollars en 2012-2013 (s’il est adopté par l'Assemblée législative) et de 40 millions de dollars en financement annuel permanent à partir de 2013-2014.
  • Continuer à consulter les partenaires touristiques dans toute la province au sujet de l'élaboration de mécanismes de financement pertinents pour renforcer le tourisme régional.  

Formation

  • Travailler avec les partenaires du secteur et les fournisseurs de services de formation pour veiller à ce que l'industrie touristique ait accès à la formation nécessaire à l'amélioration de l'expérience des touristes.

Ontario ouvert sur le monde

  • Collaborer avec l'industrie en vue de moderniser le secteur et de réduire ou supprimer les obstacles au développement économique.
  • Inviter les représentants du secteur du tourisme afin de cerner les fardeaux réglementaires en vue de simplifier notre approche envers l'industrie.

Recherche

  • Continuer à éclairer les décisions en matière de marketing, de politiques et de développement de produits en fournissant des renseignements et des analyses stratégiques, notamment de l'information sur les tendances du tourisme national et international, des prévisions, des études de produits, des analyses de l'incidence économique ainsi que le poids et la contribution du tourisme dans l'économie provinciale.

Investissement

  • Investir jusqu'à 20 millions de dollars grâce au programme Fêtons l'Ontario en 2011 pour mettre en valeur la programmation du festival et des événements ainsi que les activités de plus de 230 événements qui auront lieu dans l'ensemble de la province, ce qui favorisera les améliorations à long terme et un accroissement de la fréquentation et des dépenses des visiteurs.
  • Investir dans le Fonds ontarien pour le développement de l'organisation de congrès de 2011 afin d'aider six villes de congrès à attirer de nouveaux congrès nationaux et internationaux.
  • Compléter une stratégie d'investissement touristique et un plan de mise en œuvre sur 10 ans afin d'aider à attirer un investissement accru du secteur privé dans l'industrie touristique de l'Ontario et à favoriser l'investissement et le développement dans les régions touristiques provinciales.
  • Appuyer le développement d'initiatives touristiques multirégionales et provinciales ainsi que le renforcement des capacités de l'industrie grâce au Fonds de développement du tourisme.

Modernisation des organismes et des attractions touristiques

  • Continuer à revitaliser les organismes et attractions touristiques et à les appuyer dans leur rôle d'emblèmes touristiques et de catalyseurs économiques à l'échelle locale et régionale :
    • Commission des parcs du Niagara – Poursuivre l'amélioration de sa gouvernance et de ses opérations et terminer l'instauration d'un processus concurrentiel visant la signature d'un bail immobilier pour les excursions en bateau à Niagara Falls.
    • Commission des parcs du Saint-Laurent – Compléter l'examen de la gouvernance de la Commission des parcs du Saint-Laurent et mettre en place des changements en vue d'améliorer l'efficacité du conseil d'administration et les procédures de responsabilisation.
    • Société du Partenariat ontarien de marketing touristique – Poursuivre l'examen des programmes, de la technologie de l'information, de la gouvernance, de l'organisation et des partenaires de la Société du Partenariat ontarien de marketing touristique entrepris en 2010-2011.
    • En 2011, les efforts de planification relativement à la modernisation de la Société d'exploitation de la Place de l'Ontario devraient donner lieu à une vision proposée pour son avenir, laquelle comportera des concepts durables soutenus par un solide dossier d'analyse et une stratégie d'approvisionnement.
    • Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto – Continuer à soutenir le Palais des congrès afin qu'il continue d'accueillir des congrès et des événements internationaux. Le Palais des congrès réalisera un projet de modernisation de l'immeuble nord pour une somme allant jusqu'à 29 millions de dollars.

Charges d'immobilisations

Le ministère protège et améliore l'infrastructure touristique et culturelle de l'Ontario. Le ministère administre également, au nom du ministère de la Promotion de la santé et du Sport, le programme Infrastructure de loisirs du Canada, lequel vient en appui au sport provincial et à l'infrastructure récréative. Le ministère gère les dépenses engagées pour le développement de l'infrastructure dans le cadre du volet Partenaires pour les sports, la culture et le tourisme de l'initiative provinciale sur l'infrastructure. 

En 2011-2012, le ministère privilégiera les actions suivantes :

  • Revitaliser l'infrastructure et les centres d'interprétation d’Upper Canada Village et du site historique national du Canada du Fort-Henry de la Commission des parcs du Saint-Laurent puisque la Commission se prépare à célébrer le 50e anniversaire d’Upper Canada Village en juin.
  • Commencer à planifier de nouveaux lieux d'exposition et continuer à préserver les bâtiments à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons.
  • Préparer l'aménagement d'un accotement pour protéger contre les futures inondations les structures patrimoniales et modernes du parc historique du Fort William. De plus, une voie secondaire d'accès et d'issue sera aménagée pour réduire les embouteillages et faciliter l'accès aux véhicules d'urgence.
    • Continuer à investir dans la réparation et la rénovation des immobilisations des organismes culturels et touristiques pour faciliter les rénovations, les aménagements requis par le Code du bâtiment, les améliorations liées à la santé et la sécurité, et la conformité aux lois et règlements.
    • Continuer à assurer la gestion du projet du tout nouveau Palais des congrès d'Ottawa dont les portes se sont à nouveau ouvertes en avril 2011.
    • Appuyer les projets d'infrastructure qui aident les organismes sans but lucratif de l'Ontario à assurer la prestation d'importants services publics à l'intention des diverses communautés culturelles grâce au Fonds pour les immobilisations communautaires. Maintenant dans sa toute première année de mise en œuvre, le Fonds pour les immobilisations communautaires est administré par la Fondation Trillium de l'Ontario, un organisme du ministère.
    • Veiller au maintien de normes rigoureuses concernant la gouvernance, la gestion financière et la responsabilisation au sein des organismes touristiques et culturels.

En 2011-2012, le ministère continuera de mettre en œuvre les projets suivants dans le cadre du Fonds de stimulation de l'infrastructure, programme d'investissement conjoint entre les gouvernements fédéral et provinciaux :

  • Commission des parcs du Niagara – 8,94 millions de dollars pour procéder à plusieurs projets liés la commémoration de la guerre de 1812, notamment la construction d'un nouveau centre pour les visiteurs au Vieux Fort Erie.
  • Collection McMichael d'art canadien – 4,2 millions de dollars pour réhabiliter les terrains et améliorer l'accès au site.
  • Science Nord - 6,2 millions de dollars pour effectuer plusieurs projets, notamment un important agrandissement de l'espace d'exposition dans le bâtiment central ouvert en 2010-2011.
  • Fiducie du patrimoine ontarien - 1,5 million de dollars pour plusieurs projets de réhabilitation de propriétés historiques en Ontario.
  • Commission des parcs du Saint-Laurent - 4,6 millions de dollars pour effectuer la réparation de routes et de ponts terminée en 2010-2011.

APPROCHE STRATÉGIQUE : RENFORCER LA NOTORIÉTÉ NATIONALE ET INTERNATIONALE DE L’ONTARIO GRÂCE AU TOURISME ET À LA CULTURE

Le tourisme culturel est l'un des segments les plus en expansion du marché touristique mondiale. Le ministère promeut et valorise les aménagements, festivals, collections et programmes de premier plan en Ontario pour démontrer la diversité et la créativité culturelles de la province dans ce qu'elles ont de mieux et ainsi faire de l'Ontario une destination culturelle réputée pour les touristes.

En 2011-2012, le ministère privilégiera les actions suivantes :

Marketing national et international

  • Continuer à promouvoir l'Ontario, à l'échelle nationale et internationale, comme une destination touristique de premier plan tout au long de l'année grâce à la Société du Partenariat ontarien de marketing touristique ou la Société en partenariat avec les organismes touristiques régionaux, à savoir :
    • S'employer à maximiser les rendements des marchés existants tout en continuant d'étudier les nouvelles occasions qu'offrent les marchés internationaux émergents;
    • Améliorer le site de la Société du Partenariat ontarien de marketing touristique et autres médias numériques de marketing pour qu'ils soient des voies de communication essentielles avec les consommateurs du monde entier; 
    • Continuer à aider les festivals et les événements dans tout l'Ontario, notamment les festivals emblématiques qui suscitent l'intérêt national et international.

Événements de portée internationale

  • Déployer les efforts nécessaires pour attirer d'importants événements comme le Sommet du G20. Le Sommet du G20 était un événement exceptionnel et hors du commun qui a eu des répercussions positives sur les résultats financiers du Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto pour l'exercice 2010-2011. Un autre événement de l'ampleur du Sommet du G20 n'aura pas lieu en 2011-2012, cependant d'autres événements importants sont au calendrier, en particulier le SIBOS (Swift International Banking Operations Seminar), un congrès et une foire-exposition de premier plan sur la scène internationale où se réuniront d'importants joueurs du secteur des services financiers d'institutions financières des quatre coins du globe. Grâce à cet événement, l'attention du monde entier se focalisera sur la province ainsi que ses destinations et activités touristiques et culturelles.
  • Organiser l'International Indian Film Academy Awards en juin 2011, un important événement international qui attire 600 millions de téléspectateurs dans le monde. Toronto est la première ville nord-américaine à organiser cette remise des prix. L'Ontario s'attend à la venue de 40 000 visiteurs pendant les quatre jours de festival, notamment 500 acteurs et producteurs.
  • Soutenir les groupes pour la commémoration du bicentenaire de la guerre de 1812 à Algoma/Sault Ste. Marie, Baie Georgienne sud, St-Laurent, Sud-Ouest (Windsor-Essex et Chatham-Kent), Niagara, Toronto et le corridor de l'ouest (villes de Burlington, Hamilton, Brantford et London ainsi que dans les comtés de Brant, Haldimand, Norfolk, Elgin, Oxford et Middlesex) afin de renforcer la capacité de planifier, élaborer et mettre en œuvre des événements et des initiatives locales et régionales à l'occasion du bicentenaire. 
  • Collaborer avec les principaux intervenants, les ministères ontariens, le gouvernement fédéral et d'autres gouvernements, dont celui des États-Unis, pour cerner et accroître les occasions liées aux principales activités touristiques et patrimoniales du bicentenaire de la guerre de 1812.
  • Mettre à profit les Jeux panaméricains et parapanaméricains de Toronto 2015, lesquels contribueront à la promotion du tourisme et de la culture de l'Ontario durant toute la période précédant l'événement et pendant celui-ci. L'Ontario assume son rôle à titre du prochain hôte officiel aux Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2011 à Guadalajara, au Mexique, en octobre. L'Ontario profitera de cette importante occasion afin de promouvoir la province à l'échelle nationale et internationale comme une destination touristique et culturelle de premier plan.
  • Mieux faire connaître l'Ontario sur le plan international comme endroit à visiter, pour y vivre et pour y investir; et accroître le soutien et le dynamisme à l'échelle internationale pour les Jeux panaméricains dans la région élargie du Golden Horseshoe en 2015.

APPROCHE STRATÉGIQUE : PROTÉGER LE PATRIMOINE CULTUREL DE L'ONTARIO

Pour préserver les constructions patrimoniales et les ressources archéologiques de l'Ontario, le ministère applique la Loi sur le patrimoine de l'Ontario, investit dans les musées communautaires et les sociétés historiques qui jouent un rôle majeur dans la gestion des biens patrimoniaux de la province, donne des conseils, du soutien et des services de proximité à un large éventail d'organisations qui s'occupent de la conservation du patrimoine ou de la planification culturelle. 

En 2011-2012, le ministère privilégiera les actions suivantes :

  • Renforcer la protection, la préservation et la conservation des ressources patrimoniales et archéologiques et améliorer le service à la clientèle grâce à l'élaboration de politiques, d'outils et de processus nouveaux et améliorés, ce qui permettra d'accroître la conformité à la Loi sur le patrimoine de l'Ontario.
  • Assurer la mise en œuvre des Normes et lignes directrices relatives à la conservation des biens à valeur patrimoniale de l'Ontario et des Normes et directives à l'intention des archéologues-conseils, dont le suivi et la détermination de façon continue de nouvelles questions stratégiques.
  • Veiller à la prestation continue du programme provincial de délivrance des permis pour les archéologues et à la gestion du Registre public ontarien des rapports sur les sites archéologiques ainsi que de la base de données provinciale des sites archéologiques.
  • Promouvoir la protection des ressources patrimoniales et archéologiques de l'Ontario en étudiant les demandes d'aménagement du territoire (p. ex., autorisation de projet d'énergie renouvelable) conformément aux lois provinciales, dont la Loi sur la protection de l'environnement, la Loi sur l'aménagement du territoire et la Loi sur les évaluations environnementales.
  • Entreprendre des recherches et des activités de mobilisation afin d'éclairer l'élaboration de politiques et d'outils en vue d'aider la promotion et la préservation du patrimoine culturel des peuples autochtones de l'Ontario.
  • Continuer à offrir des services de formation, de communication, de proximité et de consultation sur la conservation du patrimoine culturel afin de favoriser l'application de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario, ce qui se traduira par la formation de nouveaux comités municipaux du patrimoine et une augmentation du nombre de biens désignés comme patrimoniaux.
  • Poursuivre l'investissement dans les musées communautaires et les organismes de mise en valeur du patrimoine pour créer de nouvelles expositions, améliorer les collections et rendre l'histoire de la province plus accessible.

Aperçu des réalisations en 2010-2011

En 2010-2011, le ministère a protégé les ressources patrimoniales et culturelles de la province, a fait la promotion de ses sites touristiques de premier ordre et a investi dans des événements et aménagements qui jouent un rôle important dans la vie des collectivités ontariennes.

En investissant dans des industries novatrices à forte croissance, le ministère a renforcé la compétitivité de l'Ontario dans l'économie du savoir. Grâce à sa coopération constante avec le milieu culturel et d'autres partenaires, il a permis au secteur culturel d'offrir de nombreux avantages qui améliorent la qualité de vie et inspirent un sentiment communautaire et identitaire dans toute la province.

Grâce à ces mesures et à d'autres encore, le ministère veille toujours à ce que la population ontarienne profite d'une croissance forte et durable à long terme dans les industries du tourisme et de la culture.

Les résultats et les principales réalisations en 2010-2011 sont les suivantes :

Application de l'étude À la découverte de l'Ontario : rapport sur l'avenir du tourisme

  • Mise en place de 13 régions touristiques chacune ayant un solide organisme touristique régional chargé de l'élaboration des plans stratégiques touristiques pour la région, de l'élaboration et de la mise en œuvre de campagnes régionales de marketing, de la mise au point de produits touristiques, d'attirer les investissements, de coordonner les activités et d'établir des relations à l'échelle régionale, entre les organismes touristiques régionaux et avec les associations sectorielles provinciales.
  • Augmentation du financement pour la transition à la stratégie régionale par un investissement d'un montant additionnel de 18,75 millions de dollars en 2012-2013 (s’il est adopté par l'Assemblée législative).

Fêtons l'Ontario

  • Mise en œuvre du programme Fêtons l'Ontario en 2010, qui a permis de développer et d'améliorer 169 festivals et événements dans toute la province. 

IIFA

  • Négociation d'une entente en vue d'accueillir le festival de l'International Indian Film Academy (IIFA) en juin 2011. L'Ontario est le premier endroit en Amérique du Nord à organiser l'événement.

Fonds ontarien pour le développement de l'organisation de congrès

  • Investissement de 2,75 millions de dollars grâce au Fonds ontarien pour le développement de l'organisation de congrès afin d'aider six villes de congrès (Toronto, Ottawa, Windsor, London, Hamilton, Niagara Falls) à attirer de nouveaux congrès nationaux et internationaux.

Appui aux organismes et aux attractions touristiques

  • Examens des organismes – Réalisation d'examens approfondis sur la Commission des parcs du Saint-Laurent et la Société du Partenariat ontarien de marketing touristique pour augmenter la transparence et la responsabilisation des organismes, promouvoir les principes stratégiques modernes de gouvernance, assurer l'efficacité des programmes et améliorer l'efficience des organismes. La Commission des parcs du Saint-Laurent a négocié un protocole d'entente avec le gouvernement fédéral pour l'exploitation du site historique national du Canada du Fort-Henry.
  • Société d'exploitation de la Place de l'Ontario – Le ministère a poursuivi son travail avec la Société afin de mettre en œuvre les améliorations recommandées dans son récent examen opérationnel.
  • Amélioration de la programmation pouraugmenter l'attrait et la fréquentation du public :
  • Parc historique du Vieux fort William – Établissement de partenariats pour la distribution d'information touristique avec l'ensemble des principaux organismes touristiques régionaux du Nord-Ouest de l'Ontario grâce au stratégique Canada Gateway Centre du parc historique du Vieux fort William à Grand Marais, au Minnesota, en augmentant et en actualisant l'affichage au Minnesota, au Wisconsin, au Manitoba et en Ontario;
  • Commission des parcs du Saint-Laurent – Programmation marquante à la Commission des parcs du Saint-Laurent – nuit du « Fort Fright », « cérémonies du crépuscule » et « Alight at Night »;
  • Parcs historiques de la Huronie – Présentation de la fête des « Premières lueurs ».
  • Appui à la Commission des parcs Niagara :
    • Soutien à la Commission des parcs Niagara avec l'élaboration et l'instauration d'un processus concurrentiel complexe et de grande importance visant la signature d'un bail immobilier pour les excursions en bateau à Niagara Falls (parution le 20 août 2010 et fermeture le 31 janvier 2011);
    • Prestation de conseils relatifs aux politiques sur l'approvisionnement et les activités génératrices de produits;
    • Amorce de vérifications des dépenses en matière d'approvisionnement et de déplacements;
    • Négociation d'un nouveau protocole d'entente avec la Commission des parcs Niagara;
    • Confirmation de la nomination de membres intérimaires du conseil pour appuyer les changements au sein de l'organisation;
    • Nomination à la présidence afin de promouvoir les améliorations liées à la gouvernance et à la responsabilisation.
  • Appui à la Société d'exploitation de la Place de l'Ontario :
    • En 2010, la Société d'exploitation de la Place de l'Ontario a émis une demande de renseignements afin d'obtenir des idées des quatre coins du monde pour l'actualisation de son site en tant qu'unique attraction riveraine en toutes saisons. La demande a permis d'obtenir 35 réponses. La Société d'exploitation de la Place de l'Ontario a également mis au point un nouveau site Web public afin d'offrir à la population des possibilités de soumettre leurs propres idées. Plus de 1 200 idées ont été reçues. En outre, la Société a créé une nouvelle exposition photographique et vidéographique dans le pavillon Ma Place de l'Ontario au sujet de son histoire et y a accueilli environ 2 500 visiteurs;
    • La transformation du Cinésphère en un cinéma IMAX 3D a été amorcée. La conception et l'acquisition d'un projecteur se sont terminées en 2010. Les installations et mises à jour de 2011 comporteront le nouveau projecteur 3D, un nouvel écran, des systèmes sonores ainsi que des sièges et un système d'éclairage nouveaux.
  • Appui aux centres des congrès :
  • Centre des congrès d'Ottawa – Soutien continu du secteur des réunions et des congrès avec la fin des travaux au Centre des congrès d'Ottawa, officiellement ouvert en avril 2011;
  • Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto – Contribution au solide rendement du Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto qui a accueilli 584 événements, y compris le Sommet du G20 auquel ont participé 1 932 737  personnes.
  • Publication en juin 2010 du document Le secteur du divertissement et de la création de l'Ontario : Un cadre propice à la croissance, lequel comprend des recommandations pour orienter l'élaboration de politiques et de programmes afin de venir en appui à la capacité concurrentielle du secteur du divertissement et de la création.
  • Mise en œuvre de l'augmentation de 7 millions de dollars pour le financement des activités de base de la Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario annoncée dans le budget de 2010-2011 et qui s'élèvera à 15 millions de dollars en 2011-2012.
  • Investissement de 9 millions de dollars sur trois ans dans le Canadian Film Centre pour aider accroître ses programmes de formation et approfondir davantage son marché télévisuel et du divertissement numérique. Il s'agit d'un ajout à l'investissement de 10 millions de dollars annoncé en 2005 pour le Canadian Film Centre, le plus important établissement de formation avancée en cinéma, télévision et nouveaux médias au pays.
  • Établissement du nouveau Fonds d'investissement dans les arts administré par le Conseil des arts de l'Ontario dans le but de verser sur trois ans la somme de 27 millions de dollars à l'intention du secteur des arts à but non lucratif afin qu'il continue de croître et pour qu'il devienne plus concurrentiel et durable.
  • Investissement d'une somme supplémentaire de 2 millions de dollars dans les services aux bibliothèques afin de venir en appui aux bibliothèques publiques en offrant à la population ontarienne des services électroniques, notamment des bases de données électroniques.
  • Investissement supplémentaire de 10 millions de dollars sur trois ans dans le Fonds pour les manifestations culturelles de l'Ontario afin d'aider les organismes patrimoniaux et culturels à but non lucratif dans la promotion et la présentation d'événements d'envergure qui attireront de nouveaux visiteurs.
  • Lancement d'un nouveau programme pour soutenir les projets d'infrastructure pour les organismes à but non lucratif qui mettent en œuvre d'importants services publics aux communautés culturelles diverses. Le Fonds pour les immobilisations communautaires de 50 millions de dollars sur trois années, administré par la Fondation Trillium de l'Ontario, un organisme du ministère, permet d'investir dans des projets de revitalisation de l'infrastructure communautaire.
  • Améliorer les programmes de subventions destinées au patrimoine pour les musées et les organismes provinciaux et locaux de mise en valeur du patrimoine, avec un investissement additionnel de 650 000 $.

Pour de plus amples renseignements sur les réalisations de 2010-2011, veuillez consulter le rapport annuel 2010-2011 du ministère du Tourisme et de la Culture.

Continuer